0

5 trucs pour faciliter ta réorientation de carrière

Tes vendredis et tes samedis soirs se résument souvent à faire la fête parce que tu es trop contente d’avoir terminé ta semaine et déjà déprimée à l’idée d’en entamer une nouvelle? Tes lundis sont éternellement souffrants et tu répètes souvent la phrase: «mon travail ne définit pas la personne que je suis»? Il est peut-être temps que tu penses à te chercher un nouvel emploi. Ton travail n’a pas à te rendre la vie vraiment difficile! Voici 5 trucs qui t’aideront à cheminer vers une carrière épanouissante.

 

1- Faire le bilan de ta situation professionnelle actuelle

La première étape est de dresser la liste de ce qui te plaît et de ce que tu n’aimes pas dans ton emploi actuel. Pense à tout: ton environnement de travail, les liens que tu entretiens avec tes collègues, ton horaire, ton salaire, les différentes tâches que tu dois accomplir, etc. Cette liste va t’aider à cerner les aspects que tu souhaites retrouver dans un futur emploi et les choses qui doivent changer.

 

2- Reconnecter avec tes valeurs profondes

Tu ne seras jamais heureuse si ton emploi ne correspond pas à tes valeurs, à ce que tu es et à ce que tu aspires. Tu peux y aller avec une liste d’affirmations à compléter, telles que: je suis/je ne suis pas, j’ai besoin de/je n’ai pas besoin de, je me sens compétente quand/j’ai de la difficulté avec, etc. Cet exercice t’aidera à définir tes forces, tes intérêts, les conditions de ton bien-être et tout ce qui est en lien avec ton type de personnalité. Tu pourras ensuite appliquer tout ça à un contexte de travail.

 

3- Réfléchir à ce que tu attends d’un emploi concrètement

Que veux-tu que ton travail t’amène sur le plan personnel et professionnel? Quelle place veux-tu qu’il occupe dans ta vie? Quel rôle as-tu envie d’avoir, pour toi-même et pour les autres? Il est important de faire concorder ton projet de carrière avec ton projet de vie. De définir si tu as envie de travailler à l’extérieur ou à l’intérieur, seul ou en équipe, si tu préfères le déplacement ou la stabilité, un horaire de jour ou un horaire de soir, par exemple. Ton travail doit être à l’image du genre de vie que tu veux mener.

 

4- Avoir une attitude positive

Amorcer une réorientation de carrière implique du temps, une bonne remise en question sur le plan personnel et plusieurs choses à accomplir. Il est donc facile de voir ce processus comme une montagne, surtout s’il implique un retour à l’école. Le truc? Prendre conscience de tout ce que cette démarche a le pouvoir de t’apporter: la vie est longue et on travaille longtemps. Pense à comment tu pourrais te sentir si tu avais un travail qui te ressemble et qui te permet de t’épanouir, d’être fière de toi et de vivre le genre de vie que tu as envie d’avoir. C’est là-dessus que tu dois te concentrer.

 

5- Consulter un orienteur professionnel

L’orienteur professionnel a une bonne connaissance du marché du travail et des divers emplois. On ne les connaît pas tous et c’est normal! Il est là pour te guider et te faire des suggestions, t’amener à avoir des réflexions que tu n’aurais pas nécessairement eues autrement. Il offre un regard extérieur non seulement sur ta situation professionnelle, mais aussi sur toi. Il t’aidera à y voir plus clair et à savoir quel métier pourrait te correspondre vraiment.

L’avenir n’a pas besoin d’être sombre. Il devient plein de promesses quand on trouve ce pour quoi on est fait. Un travail que tu aimes vraiment, c’est possible. C’est aussi complètement nécessaire à ton bonheur. N’aie pas peur et fonce!

 

Pour trouver ta voie, inscris-toi à notre infolettre!

Commentaires