0

Bachelorette party, un concept qui doit évoluer

À quoi pense-t-on lorsqu’on dit enterrement de vie de jeune fille et de garçon? Je serais prête à parier que ce qui vous vient en tête en premier ce sont les typiques sorties aux danseuses ou au 281! Pis honnêtement, j’me demande pourquoi? Lorsque je pense à mon bachelorette party, loin de moi se tient l’idée d’avoir le paquet d’un étranger bouger sur un beat cheesy un peu trop près de mon visage.

Pour être encore plus transparente, j’avoue que j’ai de la difficulté à célébrer un célibat qui s’est terminé depuis bien longtemps déjà. Étais-je la seule de mon couple à être réellement dans cette relation depuis quatre ans? Encore moins, en jouant dangereusement avec la limite soudainement floue de l’infidélité.

Mon gars, si tu malaxes la poitrine d’une danseuse dans une cabine full-contact, le regard un peu trop brillant, pour moi t’es infidèle!

Peut-être ai-je l’air rabat-joie ou prude, mais pour moi les situations du genre «je n’ai jamais touché quelqu’un d’autre, sauf une fois au chalet» ça ne passe pas. Sans exception! En plus, je n’arrive pas à saisir l’idée; l’envie; l’excitation qu’est censée engendrer ce voyeurisme payant intempestif. Bref, fini la montée de lait!

Je pense qu’il y a plusieurs autres moyens de rendre un bachelorette mémorable. Puis, selon moi, ce n’est pas primordial de limiter cette journée spéciale à être JUSTE entre filles ou JUSTE entre garçons. Pourquoi ne pas donner un souffle nouveau à ces vieilles traditions? Fini la mélasse, les œufs et la farine lancés à qui mieux mieux sur la personne fêtée pour l’humilier dans la rue!

À la lumière de mes pensées, je déclare qu’il est tout à fait convenable d’organiser une grosse partie de kick-ball, filles contre gars durant la journée du bachelorette/bachelor party. Ou pourquoi pas une grosse bataille de fusils à eau?

J’ai vu une multitude d’offres intéressantes comme des cours de cuisine privés (Allô Geneviève Everell, je suis fan!), des cours de danse burlesque, de pole dance. Je pense aussi aux idées que l’on exploite habituellement pour le bal de finissants, comme la limousine (bar inclus) qui fait un tour de ville, puis une nuitée au chalet. Pour les plus tranquilles, une belle journée au spa, suivie de soins divers (manucure, pédicure, etc.) ou encore une soirée Paint nite; why not coconut?

Pour ma part, je crois que le moment venu j’opterai pour le match contre mon fiancé et ses garçons d’honneur, suivi d’une soirée de filles au karaoké et un bon party de cours de cocktails kitsch! Hell Yeah!

L’important au fond, c’est que cette journée vous ressemble après tout, c’est VOTRE journée!

 

Pour ne pas manquer nos prochains articles, inscris-toi à notre infolettre!

Commentaires