0

L’Irlande, un «boost» pour le coeur!

Je me suis levée un matin avec le cœur en manque d’adrénaline et l’âme un peu trop perdue dans le chaos de ma vie. J’avais cette boule au ventre qui n’arrivait plus à supporter d’aimer la vie une journée sur quatre. Je voulais l’aimer tout le temps, pas juste quelquefois. En fait, j’avais la vie en manque de couleurs et de bonheur. Fait que, j’ai décidé que je partais au pays du vert, ma couleur préférée. C’est ce qui m’a menée en Irlande devant le calme des paysages à couper le souffle, mais aussi dans sa capitale, qui clairement en a dedans.

 

Je n’avais aucune idée de ce qui m’attendait, sauf peut-être de voir la vie en vert et quelques fois embrouillée, dépendamment du nombre de Guinness qui allait couler dans mes veines. J’étais loin de penser que j’allais vivre la plus bizarre des expériences de voyage jusqu’à maintenant. Je me suis fait frapper dans le ventre pour aucune raison au beau milieu de l’après-midi par un homme ivre aux cheveux grisonnant alors qu’il traversait la rue sens contraire à moi.

J’ai eu le souffle coupé pendant deux secondes avant d’éclater de rire. Les passants se sont rués vers moi pour s’assurer du bien-être de mon état. Plus de rires que de mal au final, mais il faut dire que j’ai été servie côté adrénaline!

Pour moi, Dublin c’est plus qu’un poing dans le ventre, c’est une des plus belles soirées de ma vie dans un des plus vieux pubs irlandais, The Brazen Head, à danser sur le rythme de la musique parmi les Irlandais qui crient les paroles de la chanson en jouant du coude sans se soucier des dégâts de leur fort enthousiasme. Leur irish coffee est un incontournable sur la terrasse.

 

Dublin, c’est aussi d’entreprendre la tournée des pubs dans Temple Bar et de se rendre compte que le prix des verres augmente alors que la soirée avance. Malgré que Temple Bar a été élue la pire attraction touristique à Dublin, il faut dire que c’est un endroit à expérimenter l’instant d’un verre… ou peut-être trois, parce que ce serait mentir de dire que les Irlandais ne savent pas faire la fête!

Si mes quelques jours dans la capitale furent une expérience plutôt spéciale pour moi, la typique Irlande telle que je l’imaginais m’a coupé le souffle alors que j’ai mis les pieds à Galway, une charmante petite ville colorée au sud du pays. On n’a pas réellement besoin d’adresses incontournables pour apprécier sa visite. Se promener dans les rues est une activité en soi et qui sait si on ne tombera pas sur la Galway girl d’Ed Sheeran!

Alors que mon cœur était déjà en amour avec Galway, le voilà qu’il s’est arrêté de battre lorsque j’ai posé les pieds sur les falaises de Moher. J’avais l’impression d’être au bout du monde alors que je me tenais à 214 m de l’océan Atlantique. Parfois c’est rassurant de se sentir tout petit devant l’immensité de la beauté devant soi.

 

Le soleil est apparu comme par magie alors que je me promenais avec le sentiment de liberté sur les falaises. Ce fut presqu’un coup de chance, puisqu’on m’a raconté qu’en général, il est difficile de voir la beauté du paysage alors que la brume est de la partie plus souvent qu’autrement. Une voyageuse australienne s’est rendu quatre fois aux falaises de Moher avant de pouvoir réellement les contempler, la pluie et la brume gâchant chacune de ses visites.

 

Tout juste avant d’arriver aux falaises de Moher, un petit arrêt s’impose à Doolin au Gus O’Connor’s Pub pour une pinte de Guinness accompagnée d’un plat de beef stew ou d’un sea food chowder, qu’ils te serviront aussi vite que l’éclair! J’ai été charmé par l’ambiance l’instant d’un dîner et il paraît que leurs soirées sont à ne pas manquer. Et à quelques pas, il y a la meilleure des chocolateries! Quel match parfait!

On ne peut passer sous silence la beauté de l’Irlande et ses champs verts à perte de vue, de même que l’impressionnante quantité de moutons qu’on rencontre sur les routes de la campagne. Pour moi, c’est là que se retrouve le charme de ce pays.

Bien que le sud de l’Irlande m’en ait mis plein la vue, l’Irlande du Nord en a fait tout autant. Mon coup de cœur revient à la Chaussée des Géants, près de la ville de Bushmills. L’énergie qu’on ressent alors qu’on met les pieds sur cette formation volcanique est indescriptible. Si tu as des démons à chasser de ton esprit ou que tu cherches à les affronter, cet endroit guérira tout ça en toi. Du moins, c’est ce qui s’est passé pour moi. D’ici 5 à 10 ans, il sera interdit de mettre les pieds sur les traces formées par le Géant comme raconte la légende.

 

Les fans de Game of Thrones seront servis en Irlande du Nord puisque plusieurs scènes y ont été tournées. Je me suis rendue aux grottes de Cushendun et à Dark Hedges. Si ces endroits sont des lieux mythiques pour les fans et touristes, les Irlandais, eux, ne se réjouissent pas du grand succès de cette télésérie américaine. En fait, ils détestent tout ce qui concerne Game of Thrones parce que l’arrivée en masse de touristes sur leurs terres les laisse de glace.

Mon voyage en Irlande a recoloré ma vie. Ce fut un voyage riche en culture, en histoire, en paysage, en rencontre et en Guinness!

Alors si tu cherches une destination qui saura te donner un «boost» au cœur, l’Irlande est pour toi!

Voir la vie en vert, c’est aussi beau que de voir la vie en rose!

 

Pour bien choisir ta prochaine destination, inscris-toi à notre infolettre!

Commentaires