On aime : Eille la Cheap! et sa boutique en ligne

Tu connais peut-être déjà Béatrice Bernard-Poulin et son blogue Eille la Cheap! Si ce n’est pas le cas, qu’est-ce que tu attends? GO, VAS-Y MAINTENANT, C’EST LE TEMPS! En ligne depuis 2011, Eille la cheap! est un blogue destiné aux femmes qui veulent profiter au maximum des plaisirs de la vie, et ce sans se ruiner. Une idée géniale qui correspond exactement à la réalité des étudiantes et des jeunes professionnelles qui disposent d’un budget restreint. Béatrice a créé un espace dynamique pour inspirer la gente féminine à faire des choix responsables quotidiennement afin de s’offrir la vie dont on rêve, que ce soit au travers des voyages, des rages de magasinage ou des nos goûts gastronomiques.

 

Depuis le 17 mars dernier, la mission de Béatrice envers les consommatrices s’est étendue à l’ouverture d’une boutique en ligne, accessible par le blogue, où elle te propose plusieurs articles 100% québécois, utiles et coquets pour moins de 15 $. Tu pourras t’y dénicher des sacs réutilisables comiques et des listes d’épicerie idéales pour planifier tes lunchs à l’avance en évitant le gaspillage. Tu y trouveras également des cartes postales et des affiches originales qu’on pourrait qualifier des «10 commandements de l’acheteuse avertie». Parfait pour orner ton bureau ou même l’entrée de ton appart!

Si tu veux être encore plus écolo, Béatrice a aussi pensé à toi puisque les affiches, les cartes postales et les listes d’épicerie sont également disponibles en format numérique. Les transactions peuvent être effectuées par carte de crédit via PayPal ou en argent comptant en transmettant ta demande à [email protected] avant de procéder à l’achat. Tu peux même faire ajouter une note personnalisée s’il s’agit d’un cadeau. Bref, une belle initiative pour encourager les achats locaux et les habitudes de consommation saines, mais dépêche-toi puisque les articles sont disponibles en quantité limitée.

 

Commentaires

Marie-Joëlle Pratte Bachelière en droit et PR girl, MJ a finalement renoué avec sa passion pour l’écriture et l’édition. Globe-trotteuse à temps partiel, elle rêve de l’Indonésie et de Poudlard!